Modifier
Dachau Arbamafra

Dachau Arbamafra

Nicolas Le Golvan

Il s’appelle Dachau. Dachau face à Dachau : la mémoire sanctuaire et le dernier moulin du siècle passé. Dachau est un Quichotte accidentel, un picaro péteux, un prophète nu qui pousse l’obstination imbécile jusqu’aux limites du jugement acceptable, de Gien à l’inexorable profanation : Dachau encore… et plus jamais.

Cette machinerie baroque à l’ironie acérée met en scène les apories du culte mémoriel quand il s’adosse à l’effondrement culturel du citoyen lambda. Quelle direction lui reste-t-il dans une société transformée en parc d’attractions ?

Ce livre rappelle sur un mode mineur, évidemment profond, que le devoir de mémoire prend d'abord sens dans un projet politique, avant toute compassion.

Lire la suite
Éditeur : Les doigts dans la prose Langue : français
Genre : Littérature Sortie : 1 mars 2012
Sous-genre : Roman politique

Disponible chez :

Ils en parlent sur le web

De quoi le prénom Dachau peut-il être le nom ? 130 pages échevelées et fortes pour y répondre. Publié en 2012 aux Doigts dans la Prose, ce premier texte de Nicolas Le Golvan, paru six mois avant so... Lire la suite
4 years ago
N'attendez pas, à travers ce premier récit de Le Golvan, d'y trouver les remugles révisionnistes ou négationnistes -très "tendance" en cette rentrée littéraire- d'un novice en quête de reconnaissance,... Lire la suite
5 years ago
Fais attention, Sancho, à ne pas mâcher des deux côtés à la fois, et à n'éructer devant personne. - Je n'entends pas, dit Sancho, ce mot d'éructer » (Cervantès, Don Quichotte, Partie II, chapitre ... Lire la suite
6 years ago

Biographie

Nicolas Le Golvan

Nicolas Le Golvan / Le Golvan / K. von Gella est né en 1971, écrit, publie (Roman / Nouvelles / Théâtre / Poésie / Revues), mène une vie.

Photos du blog :  Romain Beaumont (romainbeaumont.com)

Du même auteur

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track